Comment faire pour arrêter de ronfler naturellement ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Environ 45 % des adultes ronflent au moins, de temps en temps. Différents facteurs sont à l’origine des ronflements, leur fréquence et leur intensité. Si votre médecin n’a pas diagnostiqué de cause psychologique, nous vous proposons ces astuces pour mieux dormir.

En effet, elles sont faciles à appliquer et peuvent diminuer nettement les ronflements.

Comment faire pour arrêter de ronfler naturellement ?

Les causes du ronflement

Le ronflement est engendré par une vibration des tissus du pharynx lorsqu’on respire. Il est facilité par certaines anomalies morphologiques et fonctionnelles des voies respiratoires supérieures que sont : les fosses nasales et le pharynx.

Le ronflement n’est pas alarmant, mais il peut être un signe du syndrome d’apnées obstructives du sommeil qui peuvent avoir des conséquences immédiates.

Ces dernières peuvent être une somnolence diurne excessive et à long terme, une hypertension artérielle ou encore un accident vasculaire cérébral.

Comment stopper le ronflement naturel ?

Pour arrêter le ronflement d’une manière naturelle, nous vous proposons trois solutions simples.

  • Adopter une bonne position de sommeil

Pour arrêter de ronfler, évitez de dormir sur le dos. Avec cette position, la langue repose à l’arrière de la gorge et peut ploquer l’air. En lieu et place, choisissez donc de dormir sur le côté. Bien évidemment, il est parfois très difficile de garder cette position toute la nuit.

C’est pour cela que certains ont développé une technique bien simple : ils cousent une balle de tennis dans leur pyjama. Une solution très radicale direz-vous. Une autre solution est possible. Soulevez votre matelas au niveau du haut de votre corps afin de libérer le passage de l’air.

  • Prendre soin du nez

La congestion nasale liée aux rhumes, aux allergies ou à une déviation de la cloison du nez peut limiter le passage de l’air. Cela oblige à respirer par la bouche et dans certains cas, à ronfler.

Pour dégager donc les narines, prenez une douche bien chaude avant d’aller au lit. Il faut aussi veiller à nettoyer régulièrement le nez avec du spray à l’eau de mer.

Par ailleurs, il vaut mieux oublier les bandes nasales qui sont parfois peu efficaces, de même que les somnifères qui augmentent le ronflement.

Humidifier la pièce à l’aide d’un vaporisateur si la cause du ronflement est une congestion nasale ou une allergie peut s’avérer efficace. En effet, l’air sec augmente les ronflements.

  • Faire attention aux boissons et à la nourriture

Au moins deux heures avant d’aller se coucher, il vaut mieux éviter les boissons à base d’alcool. Celles-ci jouent grandement sur le système nerveux et détendent les muscles. La nourriture quant à elle, influence également le ronflement.

Quand vous mangez trop lourd avant de vous coucher ou que vous abusez des produits laitiers, cela va gâcher la qualité du sommeil. Enfin, hydratez-vous correctement tout au long de la journée pour éviter un dessèchement des muqueuses du nez.

En définitive, il faut retenir que les ronflements peuvent être très gênants la nuit notamment pour votre conjoint ou conjointe. Les causes sont variées.

En effet, la position lors du sommeil peut considérablement causer ou accentuer le ronflement. Heureusement, des solutions naturelles existent. Elles consistent entre autres à adopter une bonne position (sur le côté), et aussi à éviter certaines nourritures ou certaines boissons avant de se coucher.


Lisez aussi:

Comment éviter de ronfler grâce aux huiles essentielles ?

Comment ne plus ronfler ? Le remède de grand-mère