Bruit de gorge pendant le sommeil: comment mieux respirer ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Quand vous êtes enclin à ronfler, gargouiller, ou siffler pendant votre sommeil, cela inclut que vous cessiez de respirer pendant un moment. Dès cet instant, le sommeil ne permet plus de dissiper la fatigue, mais bien au contraire, vous serez encore plus las au réveil.

Aussi appelée l’apnée du sommeil, il s’agit là d’un dysfonctionnement respiratoire dont plus de 5 % des personnes âgées souffrent à partir de 30 ans. Alors, comment faire pour mieux respirer afin d’éviter les bruits de gorge pendant le sommeil ?

Bruit de gorge pendant le sommeil: comment mieux respirer ?

Avant d’aborder les traitements curatifs, il serait a priori congru de connaître les causes de ce bruit produit pendant votre sommeil.

Bruit de gorge pendant le sommeil : origines et manifestation

Les bruits émis lors du sommeil sont en réalité dus à des arrêts respiratoires transitoires et répétés, d’une durée variant de 10 à 30 secondes. Si le phénomène se produit beaucoup plus la nuit, il n’est cependant pas rare de l’observer chez certains en pleine journée.

À ce propos, on distingue plusieurs types d’apnée de sommeil, dont l’apnée de sommeil obstructive qui est la plus récurrente.

Dans ces situations, l’air n’a plus accès aux poumons, les voies aériennes supérieures étant bloquées. Durant le sommeil, la langue ou la luette, situées au fond de la gorge sont relâchées, ainsi que les muscles de la gorge.

Conséquence, le passage est progressivement resserré, et l’air peine à circuler. Lorsque ce passage est définitivement bouché, les parois se collent l’une à l’autre, et impossible de respirer, d’où l’apnée et les bruits de gorge.

Cela est beaucoup plus présent chez les personnes en surpoids, en raison des graisses tapies dans la gorge et la langue, bloquant le passage.

Il existe par ailleurs l’apnée centrale due à un arrêt respiratoire provoqué par le cerveau, ainsi que l’apnée mixte mettant en jeu les deux types de possibilités. Dans l’un ou l’autre des cas, une apnée du sommeil se corrige, et permet aux concernés d’éviter des complications.

Apnée de sommeil : comment mieux respirer ?

Selon que l’apnée diagnostiquée soit grave ou non, il existe plusieurs options de traitements possibles.

Nous avons les orthèses, qui sont des dispositifs dentaires, collés en moule à la taille de la bouche, et qui gardent la mâchoire inférieure ouverte, puis la langue en avant. Autrement dit, ces orthèses permettent d’élargir les voies aériennes pendant le sommeil.

Toutefois, c’est le traitement de ventilation automatique en pression positive constante qui est à ce jour recommandé.

Il est question d’une technique permettant de maintenir la gorge ouverte, pour relâcher une forte pression susceptible d’empêcher que les voies aériennes se bouchent. Elle évite donc le renflement dû à l’apnée.

Quoique ce traitement soit assez efficace, il s’avère difficile de l’utiliser, puisqu’il faudra poser sur le visage du patient un masque connecté au système de pression. Des séances d’apprentissage thérapeutiques sont donc nécessaires pour une bonne utilisation.

Pour finir, les plus récents des traitements sont les radiofréquences. Ces traitements ont pour but de chauffer l’intérieur des tissus présents dans la gorge ou la langue, en vue de les rétrécir. Ce qui permet de créer plus d’espace dans la gorge.

Le bruit de gorge durant le sommeil n’est pas en soi une maladie. Toutefois, si rien n’est fait pour y remédier, il peut entraîner des séquelles graves sur la santé, en l’occurrence des conséquences cérébrales et cardiaques.


Lisez aussi:

Comment arrêter de ronfler définitivement avec le Yoga ?