Le ronflement: une cause de divorce fréquente

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



À l’instar d’une suite de disputes ou des cas d’infidélité, le ronflement d’un conjoint peut conduire également à un divorce. C’est une situation bien triste, mais réelle. C’est la raison pour laquelle il est important de chercher constamment à combattre toute forme de ronflement.

Dans quelle proportion le ronflement conduit-il à un divorce ? Comment se débarrasser de cette mauvaise habitude ? Réponses dans cet article.

Le ronflement: une cause de divorce fréquente

Le ronflement à la base du divorce, qu’en penser ?

Pour une femme mariée, vivre avec un homme qui ronfle est véritablement difficile et vice versa. Ce bruit qu’émet le conjoint la nuit trouble le sommeil de son partenaire et l’empêche littéralement de dormir.

Ce dernier a beau se détacher du lit conjugal pour se mettre dans une autre pièce, le bruit du ronflement demeure souvent assez puissant pour empêcher d’avoir un sommeil paisible.

Selon des enquêtes réalisées, le ronflement nocturne serait à la base de nombreuses disputes dans les couples. Pour près de 57 % de femmes interrogées, elles sont dans l’obligation de se boucher les oreilles ou d’adapter leur horaire de sommeil afin que leur conjoint ne se couche pas en premier.

C’est ainsi qu’une personne sur dix finit par envisager la séparation afin d’avoir des nuits plus apaisées.

Si le ronflement finit par conduire au divorce, c’est aussi parce qu’il affecte la vie sexuelle du couple. De nombreux conjoints déclarent rencontrer des problèmes d’intimité parce que leur partenaire ronflait toute la nuit.

Aussi, les personnes qui subissent les affres du ronflement finissent par développer des troubles de la concentration dans leur boulot.

Comment arrêter de ronfler ?

À l’évidence, ronfler n’est jamais agréable. Lorsque vous ronflez, vous causez non seulement du tort à votre conjoint et à vos voisins, mais également à vous-même. Il serait dommage que votre mariage tombe à l’eau à cause d’une habitude que vous pourriez éviter à travers des méthodes simples.

Les méthodes médicales pour arrêter de ronfler

Si vous avez l’habitude de ronfler pendant que vous dormez, vous pouvez adopter des orthèses pour vous soulager. Ce sont des sortes de gouttières dentaires qui favorisent la libération du passage de l’air. Si cette solution n’est pas facile à gérer, elle est tout de même très efficace.

Aussi, vous pouvez utiliser un masque nasal s’il s’avère que votre ronflement révèle un syndrome d’apnées obstructives du sommeil. Ce masque nasal favorise la ventilation nocturne en pression positive.

Par ailleurs, vous pouvez également utiliser la technique de la radiofréquence pour arrêter de ronfler. C’est une technique qui se réalise à l’aide d’une sonde thermique et qui permet de rigidifier le voile du palais.

Les méthodes naturelles pour arrêter de ronfler

En dehors des méthodes médicales, vous pouvez également arrêter de ronfler en adoptant des astuces naturelles simples. Commencez déjà par surélever le haut de votre corps lorsque vous dormez.

Vous pouvez à cet effet utiliser plusieurs oreillers. Choisissez également de dormir sur le côté en tenant un oreiller entre vos bras et vos jambes. Ce faisant, vous ne vous retournerez pas trop fréquemment sur vous-même, ce qui permettra à votre conjoint de bien dormir.

Il est également préférable d’éviter l’abus de l’alcool lorsque vous vous apprêtez à aller au lit. Si vous avez quelques kilos en plus, essayez de faire du sport. Enfin, pour éviter de ronfler, vous pouvez prendre une cuillerée de miel avant le coucher afin de lubrifier vos voies respiratoires.


Lisez aussi:

Grossesse: solution anti-ronflement pour la femme enceinte

Opération anti-ronflement: est-ce efficace ?