Grossesse: solution anti-ronflement pour la femme enceinte

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les chiffres estiment que 88 % de femmes sont touchées par le ronflement lorsqu’elles ne sont pas enceintes. Lorsqu’elles ne le sont pas, 40 % d’entre elles sont néanmoins sujettes à ce bruit respiratoire. Quelle est alors la solution anti ronflement pour la femme enceinte ?

Cet article vous renseigne.

Grossesse: solution anti-ronflement pour la femme enceinte

Un traitement homéopathique pour les femmes enceinte

Le concept de l’homéopathie a été mis en place par Samuel Hahnemann. Il consiste à utiliser la même substance à la base du symptôme d’une maladie pour traiter le même symptôme de cette maladie.

Dans le cas de la femme enceinte qui ronfle, un avis médical s’impose avant tout traitement homéopathique. Généralement, la sagefemme ou le médecin gynécologue lui administre de l’opium 9 CH. Elle devra en prendre 3 granules le soir, avant d’aller au lit.

Ce traitement homéopathique peut être complété par l’utilisation d’un humidificateur d’air qui va faciliter la respiration de la femme en état de grossesse.

L’ostéopathie, une solution anti ronflement lors de la grossesse

Elle repose sur des manipulations osseuses ou musculaires. Il s’agit d’une thérapie manuelle établie par le docteur Andrew Taylor Still. Elle représente une solution anti ronflement pour la femme enceinte en ce sens qu’elle agit sur les principaux organes de son corps.

Les organes respiratoires plus précisément, dans le but de leur permettre de mieux fonctionner. En effet, les causes du ronflement sont souvent liées à une obstruction des différents conduits respiratoires que sont :

  • les fosses nasales
  • le pharynx
  • le larynx
  • la trachée-artère
  • les bronches

L’ostéopathie est exercée par le médecin ostéopathe. En dehors de l’ostéopathie, la femme enceinte peut également utiliser des bandelettes nasales, elles l’aideront à lutter contre le rétrécissement de son conduit nasal.

Quelques petites astuces

Elles ne coûtent rien, et peuvent se révéler très efficaces dans la quête d’une solution anti ronflement pour la femme enceinte. Une bonne position pour dormir est la première recommandation si vous n’avez pas très envie de vous référer à un avis médical.

Au moment du coucher, restez sur le côté. D’ailleurs, la femme enceinte n’a souvent d’autres choix que de demeurer dans cette position à cause de son ventre.

Il est également conseillé de se servir d’un oreiller pour surélever sa tête. Le faire permet aux voies nasales d’être libérées, et par conséquent à la luette de ne pas vibrer.

Par ailleurs, la femme en état de grossesse peut opter pour une bague anti ronflement. Celle-ci se porte à l’auriculaire et est très utilisée dans la médecine chinoise. La porter permet de faire pression sur des points qui vont libérer les voies aériennes.

L’huile d’olive ou le thé d’eucalyptus sont aussi des solutions simples et efficaces. Une cuillère d’huile d’olive permet un assouplissement des voies respiratoires, le thé d’eucalyptus lui permet de décongestionner.

Les choses à éviter

Rechercher une solution anti ronflement lorsqu’on souffre de ce mal, c’est aussi éviter de boire du lait au coucher, car ce dernier va laisser une couche de mucus dans votre gorge. En plein sommeil, ce dépôt de mucus pourrait causer une obstruction de vos voies respiratoires.

Toujours pour réduire le ronflement, vous pourrez vous procurer une solution saline en pharmacie ou en parapharmacie. Mettez-en dans chaque narine en cours de journée, ou avant d’aller vous coucher.


Lisez aussi:

Comment ronfler moins fort en changeant de position ?

Le ronflement: une cause de divorce fréquente