Ronflement par le nez et bouche fermée: quelle solution ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous ne le savez peut-être pas, mais 45 % des personnes adultes ronflent de façon occasionnelle. C’est donc un phénomène naturel qui en partie, est dû à votre gorge qui se détend lorsque vous dormez.

En revanche, quand il s’accentue et devient régulier, il peut être la cause d’insomnie ou source d’irritation à la fois pour la personne qui ronfle, mais aussi pour celle qui dort à ses côtés.

Cet article va vous présenter les différentes méthodes pour identifier ce trouble du sommeil ainsi que les solutions pour lutter efficacement contre le ronflement.

Ronflement

Différentes solutions pour différents types de ronflement

Il est important de savoir que tout le monde ne ronfle pas pour les mêmes raisons. Il faut donc faire le distinguo entre les différents types de ronflement. Ainsi, il y a les ronflements d’origine nasale (qui ont pour remède le plus souvent un dilatateur nasal).

Il y a aussi les ronflements causés par la langue (dont la solution la plus courante reste une orthèse anti-ronflement). Par ailleurs, il y a le ronflement buccal (qui se soigne grâce à un embout buccal anti-ronflement) et enfin les ronflements du pharynx (on utilise un appareil dentaire anti-ronflement).

Sachez qu’il ne faut pas nécessairement être médecin pour savoir de quel type de ronflement vous souffrez.

Ronflement par le nez la bouche fermée : comment l’identifier ?

Le ronflement par le nez la bouche fermée est le moins fréquent (10 %). Pour savoir si c’est votre cas, plusieurs facteurs sont à observer :

Le bruit : constant et léger, il s’apparente au sifflement d’une bouilloire ou ressemble au bruit d’un grondement qui roule.

L’auto-diagnostic : vérifiez lorsque vous êtes éveillé si vous avez des difficultés à respirer du nez. Si c’est effectivement le cas, les ronflements sont dus alors à un problème au niveau du nez.

Le plus souvent, les ronfleurs du nez la bouche fermée ont les lèvres sèches, une mauvaise haleine et de fréquents maux de tête.

Manifestation : à l’inspiration, le voile du palais vient se cogner contre le pharynx et entre ainsi en résonance.

Les causes : les personnes souffrant de difficulté respiratoire nasale ont le plus souvent les voies respiratoires étroites dans le nez. La cause peut être d’origine anatomique (cloison nasale déviée), mais elle peut être due à un rhume ou une allergie…

Ronflement par le nez la bouche fermée : quelle solution ?

D’abord, faites un test simple. Inspirez-vous par le nez et expirez-vous par la bouche ? Si tel n’est pas le cas, il faudra envisager la possibilité de prendre rendez-vous chez un médecin ORL pour qu’il puisse régler le problème. Vous pouvez également fermer l’une de vos narines et respirer de l’autre.

Si la narine ouverte a tendance à se refermer, vous serez inspiré de traiter ce dysfonctionnement par le port de bandelettes nasales ou d’écarteurs narinaires pour faciliter le passage de l’air et les narines bien ouvertes (de préférence 15 minutes avant le coucher).

Les interventions chirurgicales seront inévitables si vous souffrez de troubles respiratoires importants en lien avec votre anatomie (voir paragraphe précédent). Ces troubles peuvent être à l’origine de ronflements sonores très marqués, voire désagréables.


Lisez aussi:

Ronflement et fatigue chronique: comment s’en sortir ?

Ronflement: qui consulter ? ORL ou pneumologue ?