Ronchopathie: quelles sont les causes du ronflement ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Aussi bien, gênant pour le patient que pour son entourage, la ronchopathie ou le ronflement se traduit par l’émission d’un bruit respiratoire par un dormeur.

Explicitement, il peut arriver que durant votre sommeil, les tissus de votre gorge se détendent et par conséquent, occasionnent un bruit quand vous respirez. Si une chose est de trouver des solutions face à ce mal, une autre consiste à avoir une idée sur ses différentes causes. Nous vous expliquons tout ici.

Ronchopathie: quelles sont les causes du ronflement ?

Ronchopathie ou Ronflement : qu’est-ce que c’est concrètement ?

Tout être humain inspire et expire de l’air grâce à ses poumons. Logiquement, durant la respiration, l’air est envoyé aux poumons depuis les fosses nasales jusqu’aux bronches en passant par le pharynx, le larynx et la trachée.

Pour que l’air puisse passer correctement, il faut que ces conduits d’air soient grandement ouverts. Pour certaines raisons, il peut arriver que durant le sommeil, les voies aériennes supérieures soient obstruées. Cela empêcherait l’air de passer correctement.

Pour forcer le passage, l’air fera donc vibrer la voile du palais et la basse de la langue. Cette vibration se traduit par le ronflement ou la ronchopathie. On parle de pathologie, lorsque le bruit émis au cours du ronflement dépasse 50 décibels. Pour information, il existe 3 types de ronflement à savoir :

  • le ronflement simple,
  • le ronflement modéré,
  • le ronflement sévère.

Quels sont les facteurs qui peuvent causer le ronflement ?

La ronchopathie peut résulter de plusieurs facteurs qui influent, différemment, sur le mécanisme respiratoire.

Le surpoids

Le surpoids dans le présent cas peut être lié à l’obésité ou à une grossesse. En effet, les personnes ayant une mauvaise habitude alimentaire et les femmes enceintes de plus de 6 mois sont beaucoup plus exposées à la ronchopathie.

Explicitement, quelqu’un qui a un surplus de poids a plus de chance d’avoir des voies respiratoires rétrécies.

La présence de polyposes nasales

Le ronflement peut également être causé par une polypose nasale. En effet, lorsqu’ils se développent dans les voies nasales, les polypes bloquent la respiration par le nez.

La position couchée sur le dos

La position que vous adoptez durant le sommeil peut également être cause du ronflement. S’agissant de la position couchée sur le dos, votre langue est maintenue en arrière. Scientifiquement, une langue bloquée en arrière entrave le passage de l’air, par conséquent, le ronflement.

Le rhume

Une autre cause du ronflement est celle du rhume. Mais la ronchopathie dans ce cas est épisodique. Lorsque quelqu’un souffre du rhume, il y a la congestion. Cette dernière limite le passage de l’air par le nez, ce qui oblige la victime à respirer par la bouche. Il s’ensuit le ronflement.

La consommation de l’alcool et du tabac

La consommation du tabac provoque l’irritation des muqueuses de la gorge. Lorsque ces muqueuses sont irritées, elles s’enflent et entravent par conséquent le passage de l’air. S’agissant de l’alcool, sa consommation occasionne le relâchement des muscles de la gorge.

Il ne s’agit pas là des seules causes de la ronchopathie. Le ronflement peut également résulter du vieillissement, d’une importante fatigue, des amygdales volumineuses, de l’apnée du sommeil, etc.

En définitive, la ronchopathie a des origines diverses. Peu importe le cas, il est vraiment important d’y trouver un traitement convenable. À l’évidence, cela vous permettra de limiter les conséquences qui pourraient s’aggraver en cas d’ignorance ou de négligence.


Lisez aussi:

Quel produit efficace contre le ronflement ?

Ronflement chez la femme: quelles solutions pour stopper ?