Comment arrêter de ronfler ? Les meilleures solutions

Sommaire de la page

Les ronflements peuvent occasionner de la fatigue quotidienne, de l’irritabilité et des réveils nocturnes. Qu’ils soient sonores ou discrets, ils peuvent être perturbants, aussi bien pour les partenaires que pour les ronfleurs eux-mêmes. Heureusement, s’il existe de nombreuses causes qui sont à l’origine du ronflement, il y a également beaucoup de solutions pour en venir à bout. Accessoires anti-ronflements ou astuces naturelles, découvrez ici les meilleures solutions pour arrêter de ronfler.

ad

Quelles sont les causes du ronflement ?

Les ronflements sont des bruits plus ou moins forts qui surviennent pendant le sommeil. Ils trouvent leur origine dans différentes régions des voies respiratoires comme le nez, la luette, la base de la langue ou encore les amygdales. C’est lorsque l’une de ces régions se détend puis s’affaisse que les ronflements se produisent. Le passage de l’air à l’intérieur de ces zones, pendant l’inspiration et l’expiration, les fait alors vibrer. C’est un phénomène tout à fait naturel, même si tout le monde ne ronfle pas.

Il existe des conditions structurelles ou de santé comme le surpoids et la petite taille du larynx, mais aussi de la mâchoire qui contribuent au ronflement. Les somnifères peuvent aussi en être à l’origine. En effet, ces pilules exercent un effet de relaxation sur tous les muscles dont la gorge. Lorsque celle-ci se détend, l’air passe par le palais mou avec plus de force, ce qui provoque une vibration qui à son tour, génère un son. Il en va de même pour l’alcool, qui a également une action relaxante sur les muscles de la gorge.

homme qui dort dans un lit sur le côté

L’alimentation affecte aussi énormément le ronflement. Manger quelque chose de lourd puis se coucher immédiatement après augmentent les risques de ronflement.

Dans les cas extrêmes, le ronflement peut aller jusqu’à 100 décibels, à peu près le bruit que fait un camion en marche ! On comprend alors qu’il puisse perturber le sommeil d’une personne qui en souffre, mais surtout de celle qui partage ses nuits. Heureusement, il existe des appareils anti-ronflements et des astuces simples pour venir à bout de ce mal.

L’oreiller anti-ronflements

Qu’il s’agisse du bien-être du ronfleur ou de celui de son partenaire, l’oreiller anti-ronflement est le produit high-tech parfait. Cette innovation révolutionnaire du domaine de la literie est une solution que doivent tester les personnes qui ronflent, qu’elles présentent ou pas des troubles ou des apnées du sommeil.

Chez certaines personnes, n’importe quel changement de position peu interrompre les ronflements. C’est sur cette constatation que repose le mécanisme de l’oreiller anti-ronflement. Il se déclenche à chaque fois que le dormeur commence à avoir une respiration un peu bruyante. Il commence à vibrer, puis se gonfle. Ce faisant, cet anti-ronflement efficace fait délicatement pivoter la tête du dormeur pour stopper le ronflement. La personne endormie peut ainsi se maintenir dans une position qui la fait respirer sans bruit. Dans la grande majorité des cas, c’est la position allongée sur le côté. En effet, dans cette position, la langue ne peut se relâcher et n’obstrue donc pas la gorge.

L’oreiller anti-ronflement maintient la tête, la nuque et les épaules dans le même axe. Il facilite également la respiration en gardant les voies respiratoires ouvertes. Il est donc très confortable en plus d’être pratique.

deux oreillers

Il existe des oreillers anti-ronflement qui ne proposent pas de système de gonflement. Toutefois, leur forme permet au menton d’être relevé tout en maintenant le front abaissé. Les voies respiratoires sont ainsi désobstruées et les ronflements limités ou complètement stoppés.

L’orthèse d’avancée mandibulaire

L’orthèse d’avancée mandibulaire est semblable à une gouttière anti-ronflements ou à un protège-dents. Portée pendant la nuit, elle maintient la mâchoire inférieure et la langue en avant. Cela augmente l’espace à l’arrière de la gorge. Le rétrécissement des voies respiratoires causant le ronflement est ainsi compensé. Cette orthèse anti-ronflement  agit donc de façon directe sur l’origine du bruit et fait preuve d’efficacité dès les premières utilisations.

L’orthèse d’avancée mandibulaire se compose de deux parties. La première s’ajuste sur le maxillaire supérieur et la seconde sur le maxillaire inférieur. Les deux parties du dispositif médical sont reliées entre elles par un petit levier. Ce dernier permet l’ajustement de la mise en avant de la mâchoire inférieure.

Le spray anti-ronflement

Le spray anti-ronflement tapisse le fond de la gorge ou de la muqueuse nasale grâce à un lubrifiant (aloé véra ou gomme de xanthane) afin de limiter les vibrations. Le nez et les voies respiratoires sont ainsi un peu dégagés grâce aux huiles essentielles de thym ou de lavande et au menthol.

On compte deux différents types de spray anti-ronflement aux actions et au mode d’administration différents. Ainsi, le spray buccal s’utilise en pulvérisations au fond de la gorge. L’inhalation du produit permet la réduction des vibrations des tissus pendant le passage de l’air. Le spray nasal quant à lui se pulvérise dans le nez. Il rend le passage de l’air plus facile et lubrifie les voies nasales.

Attention, les sprays anti-ronflements ne conviennent pas à tous. En effet, le spray nasal par exemple n’est pas conseillé aux personnes qui souffrent d’apnée du sommeil.

Quelques astuces pour arrêter de ronfler

Il n’est pas toujours nécessaire d’opter pour de grands changements afin de remédier aux ronflements. En effet, une hygiène de vie saine suffit dans la majorité des cas à y mettre fin. Ainsi, l’on peut essayer de pratiquer des activités physiques régulières, garder un poids sain, réduire sa consommation d’alcool. Les fumeurs peuvent aussi arrêter de fumer de façon progressive.

Une personne sujette aux ronflements peut également humidifier l’air de sa chambre, surélever légèrement la tête de son lit, nettoyer ses sinus et renforcer les muscles de sa gorge et de sa langue grâce à des exercices. Il est aussi recommandé de dormir sur le côté, de consommer de l’huile d’olive, de nettoyer régulièrement sa chambre à coucher et d’y diffuser des huiles essentielles si possible.

Les ronflements n’ont généralement rien d’inquiétant. Toutefois, il est important de consulter un médecin dès que des signes d’une apnée du sommeil se font sentir. Ce professionnel de la santé saura déterminer si des examens plus approfondis et un traitement sont nécessaires.

Trouvez les solutions pour passer une meilleure nuit